Twitter Facebook

Le temple Wat Saket ou Montagne d’or

Le Wat Saket Ratcha Wora Maha Wihan (thaï : วัดสระเกศราชวรมหาวิหาร), plus connu sous le nom de Wat Saket, est un temple bouddhique (Wat) de Bangkok. Son chedi doré, construit sur une colline artificielle de 75 m de haut, lui a valu le surnom de Temple de la montagne d’or.  Il y renferme des reliques du Bouddha.

Construit au 18ème siècle à l’époque d’Ayutthaya, il portait alors le nom de Wat Sakae. Le roi Rama Ier (r. 1782-1809) le restaura et le renomma Wat Saket ou Temple de la montagne d’or, il se singularise avec sa position élevée qui domine la capitale thaïlandaise.  Pour se rendre au sommet du temple il faut gravir plus de 318 marches et tout au long de cette élévation le circuit est bordé de petites cachettes, de cloches et de gongs.  La montée s’effectue sans grande difficulté.  Le fait qu’elle soit circulaire vous donnera une impression de pèlerinage.  Tout au long de cette ascension vous découvriez de belle petite surprise et une vue de plus en plus incroyable sur Bangkok. Une fois rendu au sommet où se situe le temple, vous aurez droit à une vue panoramique sur les quartiers de Bangkok, rempli de vieilles maisons d’époque est un mélange de bâtiments modernes et de gratte-ciel.  C’est un bon point de vue pour voir les contrastes entre le passer et le futur de la ville de Bangkok.  Mais la plus impressionnante découverte que vous ferez reste le Chedi de 58 mètres de haut et les reliques du Bouddha au centre du temple.

Chaque mois de novembre à lieu une grande fête au Wat Saket, avec l’ascension du Phu Khao Thong à la bougie. Le Phu Khao Thong est devenu une importante attraction touristique, le reste du lieu sacré du Wat Saket est beaucoup moins visité.

l’histoire de la montagne d’or

Le Phu Khao Thong (thaï : ภูเขาทอง, montagne d’or) est une colline artificielle de 75m édifiée dans l’enceinte du Wat Saket, l’ajouter d’un énorme chedi au temple, fus une décision prise au début du règne de Rama III (1824-1851). Le chedi s’écroula l’aure de sa construction, du à la mollesse du sol, un sol constitué d’alluvions de la Chao Phraya gorgées d’eau un sol qui se retrouvent presque partout à Bangkok. Durant près de la moitié du siècle suivant cette amas de briques et de terre mélangée, reste à l’abandon, très rapidement la nature pris le dessus sur cette amas et devenu vite couverte de végétation, c’est durant cette période qu’elle reçut le nom de Phu Khao (ภูเขา).

Durant le règne du roi Rama IV (r. 1851-1868), un petit chedi fut construit au sommet de la montagne. Il fut terminé sous le règne de Rama V (1868– 1910) et reçut une relique du Bouddha provenant d’Inde en 1898. Au courant des années 1940, la montagne fut entouré de murs de pierres et de béton pour empêcher l’érosion du sommet de la montagne.

Photo du temple Wat Saket après 1850:

temple wat Saket 1850

 

Pour accéder au site du temple il faut acheter un laissez-passer aux guichets qui se trouve au bas de la montagne, il vous en coûtera moins de 30 baths pour la journée.



 

 

Comments (1)

  1. ashes dit :

    Tanth EVMOR que la force soit avec vous!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *